La radiothérapie est le traitement du cancer au moyens de rayons. Lors du traitement de radiothérapie, les cellules cancéreuses sont endommagées de telle sorte qu’elles ne guérissent pas et meurent.

Les cellules de peau environnantes qui sont soumises aux rayons seront endommagées mais en général guérissent mieux. Si la peau se régénère, c’est qu’il y a eu d’abord un dommage. C’est pourquoi se produisent souvent des rougeurs, des démangeaisons et une sécheresse de la peau.

Problèmes cutanés causés par les rayons

  • Autour d’une cicatrice d’opération
  • S’il y a eu chimiothérapie avant la radiothérapie
  • En cas de cure cytostatique combinée à la radiothérapie
  • Aux endroits du corps sensibles aux problèmes cutanés, comme:
    • aines
    • aisselles
    • sous les seins
    • autour du mamelon
    • sillon inter fessier


Problèmes cutanés causés par les rayons

Au cours des séances de radiothérapie, la peau est endommagée et des problèmes cutanés (radiodermite) peuvent survenir localement. Au départ, il s’agit d’une rougeur, puis d’une sécheresse de la peau qui s’irrite et se desquame, entrainant une sensation de brûlure cutanée. On peut voir parfois des cloques et des plaies.

Le début des problèmes cutanés

De légères réactions cutanées comme rougeurs, démangeaisons et sensation de brûlure surviennent généralement deux semaines après les premiers rayons. Ce phénomène survient plus tôt chez les personnes à la peau sensible. Ensuite, les réactions cutanées s’aggravent progressivement et provoquent d’autres problèmes.

La fin des problèmes cutanés

Les problèmes cutanés guérissent généralement en 4 à 6 semaines après la fin de la radiothérapie, même si la peau a été ouverte. La coloration cutanée rouge foncée ou brune disparaît progressivement, la peau reste parfois légèrement plus foncée.

La gravité des problèmes cutanés

Un système de gradation a été imaginé pour quantifier la gravité des problèmes cutanés survenus après radiations. Plus le degré est élevé (0-4), plus le dommage cutané est grave.

Degré 0:

Pas de réaction cutanée.

Degré 1:

La peau devient sèche, rougit, est sensible et commence à démanger.

Degré 2:

La réaction cutanée s’aggrave, les rougeurs et douleurs augmentent. Des cloques apparaissent. La peau démange de plus en plus et on voit parfois des plaies ouvertes.

Degré 3:

Les cloques se multiplient ainsi que les plaies. La plaie suinte beaucoup.

Utilisation d’ALHYDRAN en cas de radiothérapie

La peau souffre pendant et après la période de radiothérapie. La peau traitée aux rayons est progressivement endommagée, entraînant des réactions cutanées puis d’autres problèmes.

ALHYDRAN est utilisé dans le traitement de cette peau fragilisée. ALHYDRAN occupe une place de choix pendant et après la période de radiothérapie dans le traitement de la peau irradiée fragilisée. L’utilisation des crèmes hydratantes a un avantage clinique lors du traitement des problèmes cutanés (radiodermite).

ALHYDRAN utilisé en cas de radiothérapie soulage les douleurs et accélère le processus de guérison cutané. ALHYDRAN est agréable à utiliser, s’applique facilement sur la peau fragile et soulage rapidement les douleurs et autres manifestations cutanées.

L’action d’ALHYDRAN

  • Protection de la peau et prévention de réactions cutanées
  • Atténuement des démangeaisons et rougeurs
  • Apaisement en cas d’hypersensibilité de la peau
  • Assouplissement de la peau qui devient moins sèche
  • Accélération du processus de réparation de la peau

ALHYDRAN est-il indiqué dans les soins de radiothérapie?

ALHYDRAN a une action hydratante de longue durée, est fabriqué à partir d’ingrédients naturels sans additifs parfumés ni composants métallifères comme le zinc.  ALHYDRAN est ainsi particulièrement indiqué pour le traitement cutané en cas de dommages causés par la radiothérapie.

 

Quelle est l’action d’ALHYDRAN dans les soins de radiothérapie?

ALHYDRAN agit en protecteur de la peau et prévient la survenue de problèmes cutanés. ALHYDRAN améliore la souplesse cutanée et accélère la guérison de la peau irradiée. De plus, ALHYDRAN ne contient pas de zinc.

 

ALHYDRAN pendant la période de radiothérapie

ALHYDRAN protège la peau. La peau garde sa souplesse (hydratation) et les problèmes cutanés diminuent. Les démangeaisons s’estomperont. Grâce à sa facilité d’absorption, ALHYDRAN peut être appliqué sans douleur et aisément sur la peau irradiée. Alhydran pénètre facilement dans la peau, évitant un nettoyage cutané pendant les séances de radiothérapie.

 

ALHYDRAN après la période de radiothérapie

Après la période de radiothérapie, la rééducation est très importante. La période de guérison cutanée peut durer quelques semaines.  ALHYDRAN soulage rapidement les douleurs, démangeaisons et rougeurs et facilite ainsi le traitement.

Exemples tirés de faits réels:

Les exemples ci-dessous concernent des cas réels de patients ayant des plaies et qui ont été traités avec ALHYDRAN.


Pour info:

Les images présentées sont réelles et représentent des personnes ayant parfois d’extrêmes détériorations cutanées. Ces images peuvent choquer certaines personnes. Les enfants de moins de 12 ans qui se documentent en vue de la présentation d’un exposé sont priés de demander à un adulte de regarder avec eux ces photos ou de prendre contact avec nous pour avoir une information adéquate.


ALHYDRAN et les professionnels

A ALHYDRAN est utilisé avec succès aux Pays-Bas, en Belgique et en Europe pour le traitement des cicatrices. ALHYDRAN a été testé cliniquement à grande échelle par des professionnels et dans divers centres de grands brûlés, centres de rééducation et hôpitaux en Europe, comme les centres de grands brûlés de Gand (Belgique), Rotterdam (Pays-Bas) et Bad Klosterlausnitz (Allemagne).  En savoir plus

Commandez ALHYDRAN pour le traitement de la peau

ALHYDRAN contribue à une diminution des séquelles de cicatrices (démangeaisons) et à l’amélioration de l’élasticité cutanée ainsi qu’à une guérison accélérée de la peau cicatricielle.

Commandez directement